Google+ Followers

terça-feira, 22 de maio de 2012

ANDRE BRETON

André Breton ( 1896 - 1966 )



André Breton est né le 19 février 1896 à Tinchebray, dans l'Orne et mort à Paris le 28 septembre 1966.
     La vie de Breton se confond pratiquement avec celle du mouvement dont il est sans doute le principal représentant littéraire: le surréalisme. Fortement influencé par Paul Valéry, dont il fait la connaissance en 1914, Breton rencontre successivement Jacques Vaché (1916) puis Apollinaire. En 1919, il publie ses premiers poèmes.
     C'est alors qu'il fonde avec Louis Aragon et Philippe Soupault la revue Littérature, et y publie (en collaboration avec Soupault) le premier texte surréaliste, Les Champs magnétiques . De 1919 à 1921, il participe au mouvement Dada, et étudie (influencé par Freud, qu'il rencontre en 1921) l'« automatisme psychique ». En 1924 paraît le premier Manifeste du surréalisme . Breton et ses amis fondent en même temps un « Bureau de recherches surréalistes » et une revue appelée La Révolution surréaliste. En 1930 paraît le Second Manifeste. Breton définit ainsi le terme « surréalisme » : « Automatisme pychique pur par lequel on se propose d'exprimer soit verbalement, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée... ».     Définition qui ne rend qu'imparfaitement compte du « programme » surréaliste, lequel, pareil en cela au romantisme allemand aspire à « réconcilier » le rêve et la réalité et à promouvoir une « libération totale » de l'être humain. Bien que Breton ne soit pas le seul surréaliste, il est la figure de proue du mouvement. Figure discutée, parfois autoritaire et sectaire perpétuellement en lutte contre les «déviations »: ainsi successivement de Tzara (I'un des fondateurs du mouvement Dada) d'Artaud (qui prône une « révolution » plus métaphysique) d'Éluard et d'Aragon, qui se rallient au programme révolutionnaire marxiste. Jusqu'à sa mort, Breton incarnera l'« orthodoxie » surréaliste avec une fougue et une passion qui lui sont propres. Entre-temps il aura su donner à son mouvement une ampleur quasi mondiale, tout en le dégageant des équivoques de l'engagement politique (le poète, en 1935, met fin à son "idylle » avec le parti communiste français et s'oriente vers une pensée libertaire).

    Extrait du Nouveau dictionnaire des auteurs, Laffont, 1994

Traducao resumida :

André Breton nasceu no dia 19 fevereiro de 1896, em Tinchebray, e morreu no dia 28 setembro de 1966, em Paris. Breton é, sem duvida, o principal representante do movimento surrealista. Conheceu Paul Valéry, em 1914, e foi fortemente influenciado por ele. Em 1916, Breton conheceu Jacques Vaché e, em seguida, Apollinaire.
Em 1919, ele publicou seus primeiros poemas. Fundou com Louis Aragon e Philippe Soupault uma revista Literaria e publicou seu primeiro texto surealista, Les Champs magnétiques. De 1919 à 1921, ele participou do movimento Dada.  Em 1924 apareceu o primeiro Manifesto do Surealismo. Breton e seus amigos fundaram «Bureau de recherches surréalistes» e uma revista chamada La Révolution surréaliste.

 Breton definiu desta maneira o termo «surréalisme» : «Automatismo psiquico através do qual se pode exprimir, seja verbalmente, seja de outra maneira, a funcao real do pensamento ». 

2 comentários:

  1. DO FACEBOOK

    Cláudia de Góes:

    PARIS é reconhecidamente a capital do mundo das ARTES.
    O pensamento, sendo INFINITO, não cabe nas palavras, que são “limitadas” e “estreitas”, portanto, “finitas”. Mas é preciso ouvi-las e transformá-las em ARTE, a única maneira de se expressar essa “infinitude” do pensamento. De acordo com o que pregou André Breton, considerado ‘o papa’ do surrealismo, somente através da ARTE será possível ‘mostrar-se’ o nosso inconsciente, nossos sonhos e fantasias, à margem de toda e qualquer função filosófica, estética ou moral...

    ResponderExcluir
  2. Hoje tive uma aula sobre surrealismo e André Breton, considerado, como voce bem disse, o maior deles. Parabéns pelo comentario! Paris é uma cidade que transborda arte por todos os lados. Incrivelmente fantastica e bela...

    ResponderExcluir